Liposuccion Nantes

Liposuccion Nantes

liposuccion nantesA liposuccion nantes ou lipoaspiration est sans doute l’une des opérations de chirurgie esthétique les plus pratiquées dans le monde avec la mammoplastie.
Cette technique est destinée à débarrasser définitivement les zones du corps traitées de leurs excès graisseux sous-cutanés.
Pour diminuer la taille de ces amas de cellules adipeuses responsables des bourrelets disgracieux et de la cellulite, on utilise un système d’aspiration avec des canules qui, en quelque sorte, extraient la graisse des endroits ciblés. Il est possible de traiter plusieurs zones en même temps à condition de ne pas retirer plus de 5 à 10 % du poids du patient en graisse afin de ne pas nuire au bon fonctionnement de son organisme.

Liposuccion nantes – A qui ce type d’intervention s’adresse-t-il ?

La liposuccion concerne aussi bien les hommes que les femmes ayant déjà essayé d’autres méthodes pour tenter d’éliminer leurs surcharges de graisse localisées sans succès. Avant de se lancer dans les démarches nécessaires pour le recours à l’opération, les patients doivent s’assurer d’être en bonne santé et bien tenir compte des contre-indications. De plus, pour maximiser ses chances d’obtenir des résultats satisfaisants après cette intervention, la personne concernée doit remplir les critères suivants:

  • avoir un excès graisseux localisé à un ou à des endroits spécifiques et non pas répandu sur l’ensemble du corps
  • posséder une peau ayant assez élastique et tonique pour se retendre naturellement après la liposuccion (on observe de bons résultats et une meilleure efficacité chez les patients jeunes, le rendu n’est pas le même et c’est compliqué lorsque l’on prend de l’âge)
  • essayer de se rapprocher le plus possible de son poids d’équilibre idéal. En effet, si la personne présente une surcharge pondérale, il lui sera conseillé d’entamer un régime au préalable, avant de recourir une liposuccion. Cette intervention ne constitue donc pas un remède miracle à l’obésité ni une solution pour maigrir instantanément.
    A noter également qu’elle doit être associée à une bonne hygiène de vie pour que les résultats obtenus soient le plus efficaces et satisfaisants possibles.

Liposuccion nantes – Quelles sont les parties du corps pouvant être traitées par une liposuccion ?

Chez les femmes, la lipoaspiration concerne généralement :

  • le cou (pour corriger un « double menton »)
  • les bras (et le petit bourrelet inférieur situé vers les aisselles)
  • la taille (pour effacer les « poignées d’amour »)
  • les fesses
  • le ventre
  • les cuisses (surtout la face interne)
  • les hanches (pour se débarrasser de la « culotte de cheval »)
  • les genoux (plus particulièrement l’intérieur)
  • le pubis
  • les mollets et les chevilles

Chez les hommes, les zones ciblées sont habituellement :

  • le cou (avec la liposuccion du « double menton »)
  • la poitrine (dans le cas d’un excédent de gras au niveau des pectoraux)
  • la taille
  • le ventre

Liposuccion nantes – La liposuccion peut-elle être réalisée en même temps que d’autres interventions esthétiques ? Si oui, lesquelles ?

Quelquefois, la liposuccion vient compléter un autre acte chirurgical. La graisse extraite durant cette opération peut être réutilisée pour des injections destinées à repulper certaines parties du visage (ex : augmentation des lèvres, des pommettes…) ou du corps (augmentation des seins, des fesses…). Cette technique est connue sous le nom de lipofilling. Elle peut constituer une alternative aux prothèses (qui peuvent dans de rares cas occasionner des risques de rejet) et aux produits injectables de type Botox ou acide hyaluronique (qui restent des substances étrangères à l’organisme du patient pouvant créer des allergies même si cela arrive rarement. Transférer ainsi la propre graisse du patient d’un endroit à l’autre de son corps permet d’en remodeler certaines zones et peut aussi servir pour le comblement des rides.

Comment se déroule une liposuccion ?

Comme toute opération, une liposuccion n’est pas quelque chose à prendre à la légère, y recourir nécessite d’y avoir mûrement réfléchi. Une visite médicale préalable avec le chirurgien pour la liposuccion nantes est également obligatoire.

Liposuccion nantes – Avant la liposuccion : une première consultation avec le chirurgien.

Premièrement, le chirurgien va commencer par interroger son patient sur les raisons qui le poussent à recourir à la liposuccion. En principe, le chirurgien donne des explications sur le déroulement, les gestes qu’il réalisera, le type d’anesthésie, la durée d’intervention, les complications éventuelles, le prix, etc…
Une fois cette première consultation terminée, le plasticien doit fournir à son patient un devis détaillé (sur lequel il mentionne ses coordonnées, le nom et l’adresse de sa clinique, les précisions concernant les tarifs pratiqués pour cette intervention, etc…) ainsi qu’un formulaire de consentement éclairé à signer et à lui restituer avant l’opération. Ce deuxième document reconnaît l’engagement du patient à être informé sur le déroulement de l’intervention, les risques qu’elle comporte et les suites post opératoires.
Remarque : entre cette première consultation et la date retenue pour l’opération, le patient dispose d’une période minimum de réflexion de 15 jours.
S’il ne désire pas continuer ses démarches, il lui suffit d’en avertir le chirurgien mais cela ne le dispense pas de payer le prix de ce premier rendez-vous.
Dans le cas contraire, s’il souhaite recourir à la liposuccion, il doit en premier lieu convenir d’une date avec le spécialiste pour l’intervention qui lui remettra également une ordonnance spéciale pour le panty (vêtement compressif) obligatoire après l’opération. Deuxièmement, c’est au patient de prendre rendez-vous avec un anesthésiste dans le mois précédant la liposuccion. Ce dernier va définir le type d’anesthésie le mieux adapté lors d’un bilan pré opératoire. Enfin, le patient doit aussi s’occuper de faire sa réservation d’hospitalisation au sein de la clinique de son plasticien.

Pendant la liposuccion : le déroulement de l’intervention en lui-même.

Comme pour tous les actes de chirurgie esthétique, tout commence par l’anesthésie. Elle peut être locale s’il s’agit d’une petite liposuccion sur des zones restreintes et bien précises ou bien générale pour une liposuccion plus importante couvrant généralement plusieurs zones. Dans la seconde situation, l’hospitalisation dure une journée et une nuit si besoin. Dans tous les cas, le patient doit impérativement être à jeun avant l’anesthésie. Un traitement apaisant pour le détendre lui est aussi administré en principe 1h avant l’opération.
Il faut savoir que la durée d’une liposuccion varie en fonction des zones du corps à traiter, cela peut donc aussi bien prendre 30 min que 3h. Mais généralement, cela nécessite 1 à 2h en général.
Avant d’opérer, le chirurgien indique à l’aide d’un marqueur les endroits où il doit extraire la graisse du corps de son patient.
De minuscules incisions sont ensuite effectuées dans les plis naturels de la peau, ainsi elles ne laisseront pas de traces visibles par la suite.
Cela va permettre de faire pénétrer des canules jusqu’aux excédents graisseux sous-cutanés. Ce sont des sortes de tubes comportant des embouts extrêmement fins (3 à 5 mm de diamètre) en mousse. Cela n’est donc pas douloureux. A ces canules, est relié un appareil spécial chargé d’exercer une aspiration assez légère de la masse graisseuse à retirer. En guise d’accompagnement, le chirurgien utilise sa main pour désolidariser les cellules adipeuses en appuyant sur les parties du corps où elles sont localisées. Elles sont ensuite aspirées en passant par les canules puis récupérées dans un récipient.
Remarque : plus la peau du patient est ferme et souple, plus elle se retendra facilement et naturellement après une liposuccion, cela permet donc d’enlever une quantité de graisse plus grande que dans le cas inverse.
Pour finir, le chirurgien referme les incisions microscopiques qu’il a dû réaliser puis il applique un pansement compressif sur la zone traitée que le patient doit garder pendant quelques jours.

Liposuccion nantes – Après la liposuccion : qu’en est-il des suites post opératoires ?

La sortie de l’hôpital a lieu soit dans la journée quelques temps après l’opération dans le cas d’une anesthésie locale, soit le lendemain si l’anesthésie était générale.
Remarque : il est nécessaire de porter un panty (vêtement compressif) pendant les 15 j qui suivent la liposuccion afin d’aider la peau à mieux se retendre, de favoriser la rétractation de la graisse et aussi pour limiter l’apparition d’hématomes.
Au niveau des douleurs ressenties, la plupart du temps, elles ne sont pas fortes et donnent juste l’impression d’avoir des courbatures. Mais pas d’inquiétude concernant cela car le chirurgien prescrit des antalgiques au cas où la douleur serait mal tolérée par la personne venant d’être opérée.
Comme à la suite de nombreux actes chirurgicaux esthétiques, quelques ecchymoses et oedèmes persistent parfois jusqu’à 1 à 2 semaines après l’intervention mais des massages peuvent aider à les faire partir plus rapidement.
A propos de la période de convalescence post opératoire, il est conseillé de rester au repos pendant environ 1 semaine au minimum (la liposuccion occasionnant souvent de la fatigue qui sera d’autant plus grande si la quantité de graisse retirée a été importante). En principe, la reprise d’une vie normale (activités habituelles, travail, etc…) se fait assez rapidement mais avant de pouvoir recommencer à faire du sport, il faut attendre environ 3 semaines après la liposuccion.
Remarque : il faut bien garder en tête la nécessité d’une première visite de suivi post opératoire chez le chirurgien une dizaine de jours après l’intervention. La deuxième est habituellement fixée autour du 4ème mois. A noter que c’est à partir de ce moment-là que les résultats définitifs de l’intervention commenceront à être visibles (à partir de 4 mois après).

Liposuccion nantes – Que dire des résultats obtenus après une liposuccion ?

La liposuccion ne doit pas être vue comme une solution d’amaigrissement instantanée. Comme il est mentionné au début de l’article, elle n’est pas faite pour venir à bout d’un surpoids généralisé.

Dès la fin du premier mois suivant l’intervention, les premiers résultats observables apparaissent.
Avant de constater un résultat définitif et stable, cela demande d’attendre un peu plus, au minimum jusqu’à 3 ou 4 mois après la liposuccion. C’est la durée qu’il faut à la peau pour se retendre naturellement et aux gonflements post opératoires pour disparaitre totalement.

Ensuite, ces résultats sont durables, ils ne vont pas changer. Les cellules adipeuses retirées n’ont pas la capacité de se régénérer à nouveau et de se re-multiplier. Attention cependant à garder une bonne hygiène de vie avec une alimentation saine et un peu d’exercice physique.

source: esthetissime